Aujourd’hui, nous n’avons que le mot digitalisation dans la bouche. Il n’y a pas un jour qui passe sans qu’on nous appelle pour nous proposer de multiples services numériques comme améliorer notre référencement, un nouveau site web, la digitalisation de nos services… et j’en passe. La question qu’on peut se poser est donc est-ce réellement une avancée et qu’elle est son impact environnemental pour une société comme la nôtre ?

Notre Manoir a beau avoir plusieurs siècles, nous ne pouvions pas rester à l’air du pigeon voyageur. Donc oui, il faut intégrer le numérique dans le développement de notre entreprise. Nous avons bien sûr une vitrine au travers de notre site, et des réseaux sociaux pour toucher nos clients et prospects, pour vendre, pour faire rêver, pour se faire connaître. Le numérique évite ainsi l’envoi de brochures, de flyers, et autres outils marketing « papier », limitant ainsi la consommation de papier, d’encre, mais aussi l’impact CO2 lié à la production et au transport.

Nous sommes allés plus loin. Nous proposons la facturation client 100% digital. Plus de papier, mais un envoi par mail ou une consultation sur place via une tablette de la facture. Nous avons hésité avec ce point, non pas pour des raisons écologiques, mais plus pour la relation avec le client, et la fracture numérique qui peut encore exister. Tous nos visiteurs ne sont pas forcément à l’aise avec les outils numériques, certains sont encore très attachés à la facture papier. C’est donc la relation humaine, essentielle dans le métier du tourisme et de l’accueil client qui a commencé à nous faire douter du « tout numérique ».

Avec 95 % des français qui sont équipés de smartphone, nous pouvons associé le taux de dépendance de plus en plus élevé à cet outil numérique, qui nous permet de téléphoner, accéder à des informations, travailler, jouer, regarder des films et séries ….. 21 % des Français sont accros à leurs téléphones, selon un sondage réalisé pour la société de reconditionnement Recommerce Group. Cette dépendance joue sur la santé mentale, notre sommeil, notre humeur ….

Dans un lieu comme le Manoir de Bel Ebat, qui est un lieu de fête, de joie, de partage au travers de la table d’hôtes, de la découverte de la Brière et de ses alentours, des mariages que nous y célébrons ou des événements professionnels que nous organisons, il était fondamental de se poser la question du numérique au sein de notre établissement.

Nous pensons, qu’il faut des lieux sanctuaires, un peu comme l’est le Manoir avec son parc de 3ha, son patrimoine historique pour pousser nos visiteurs à se déconnecter et à les inciter à remettre l’humain et la nature au cœur de leur séjour chez nous. En rentrant dans un lieu dont l’histoire et le bâti vous invite naturellement à un voyage hors du temps numérique, il est donc facile avec un peu d’hospitalité et un décor incitant à la contemplation de vous pousser un peu plus vers la déconnection. Vous ne trouverez donc pas de télévision dans vos chambres, mais plutôt des transats et des fauteuils confortables accompagné d’un bon verre et de quelques spécialités locales dans le parc pour observer sans fin le balai incessant des oiseaux et de la nature. Un programme 100% immersif, sans lumière bleu avec tous vos sens en éveil. Mieux qu’un programme Nature sur une chaîne découverte.

Pour les entreprises et les séminaires venant travailler chez nous, nous ne pouvions pas proposer un lieu 100% déconnecté. Nous avons pris le parti, de laisser le choix aux entreprises, en fonction du type d’incentive organisé. Pour ceux qui veulent prendre le parti du 100% déconnecté, nous mettons en place des boîtes à smartphone à l’entrée du Manoir, pas de wifi de disponible et de multiples activités tournées vers l’humain, la gastronomie ou la nature. De quoi resouder une équipe, retisser des liens et se déconnecter du quotidien. Une bulle de décompression garantie. A vous d’oser le pari…. Découvrez nos offres de séminaire

Le numérique nous permet de limiter notre impact environnemental sur bien des points, mais nous ne devons pas perdre de vue que le lien social et humain est fondamental pour notre équilibre. Pour que cela ne soit pas une régression sociale, apprenons à la maîtriser et à nous accorder des temps forts dans des lieux de déconnection.

Manoir de BEl Ebat

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :